Prévention des risques au travail : comment éviter une explosion dans une zone ATEX ?

La possibilité d’une explosion n’est pas à écarter dans un lieu de travail à risques plus ou moins importants. Les conséquences matérielles et humaines peuvent être graves dans ce genre de cas, expliquant la nécessité de s’y prévenir. Dans la majorité des cas, la formation d’un ATEX ou atmosphère explosive est le principal facteur d’une explosion. Le premier objectif est donc d’éviter que celle-ci se forme tout en éliminant les sources d’inflammation. Il faut aussi œuvrer pour essayer de minimiser les effets d’une éventuelle explosion.

Comment une explosion se produit ?

À la différence d’un incendie, une explosion est une combustion instantanée qui génère un souffle plus ou moins puissant accompagné d’une forte chaleur et de flammes. Un tel phénomène survient généralement à la suite de la formation d’une atmosphère explosive. Cette dernière résulte d’un mélange entre certaines substances potentiellement combustibles et l’air. C’est d’ailleurs dans cette optique que des dispositions doivent être prises. Parmi elles, la mise en place d’une climatisation Atex est tout indiquée. En effet, ce type d’installation permet de minimiser les risques dans une zone où les substances inflammables sont sous forme de gaz, de brouillard ou de vapeur.

Aussi, il faut savoir qu’une explosion se produit lorsque différents éléments sont réunis :

  • Un comburant (l’oxygène dans l’air en général) ;
  • Un combustible ;
  • Une source d’inflammation ;
  • Une zone d’explosivité ;
  • Un confinement insuffisant.

Quelles sont les conséquences d’une explosion ?

Comme il a été mentionné plus haut, lors d’une explosion, il y a une augmentation brutale de pression agrémentée de flammes. Un phénomène tel que celui-ci peut engendrer plusieurs effets pouvant être dévastateurs pour les bâtiments et pour les personnes qui travaillent dans ceux-ci. Et dans la majorité des cas, un incendie est généralement le dernier phénomène qui se produit, engendrant des pertes matérielles et éventuellement humaines.

Les moyens de prévention des risques d’explosion

Le meilleur moyen de limiter, voire d’éliminer les risques, il faut déterminer à l’avance les moyens de prévention. Dans ce sens, il faut que l’implantation et la conception des locaux de l’entreprise soient étudiées avec soins. Les processus de production doivent également bénéficier du même traitement. Dans un premier temps, une analyse des risques est souvent nécessaire. Chaque résultat de cette opération doit être retranscrit dans le DRPCE ou document relatif à la protection contre les explosions. Cette analyse va donc suivre une méthode stricte. Celle-ci réalisée, les mesures peuvent être prises. Dans la majorité des cas, voici ce qu’il est possible de mettre en place :

  • Prévenir et empêcher la formation d’une ATEX : pour ce faire, il est important de se pencher sur les matières combustibles. Vous pourrez entre autres ajouter des substances solides inertes ou augmenter la granulométrie des matières. Les comburants ne doivent également pas être oubliés en intégrant des gaz inertes.
  • Éviter les éventuelles sources d’inflammation : dans cette optique, vous mettrez tous les matériels susceptibles d’être une source d’inflammation dans la zone ATEX. En outre, vous pouvez aussi éliminer l’usage de flammes, d’étincelles, etc.
  • Limiter les effets d’une explosion : dans le cas où la formation de la zone ATEX est incontournable, prenez toutes les mesures permettant de limiter au maximum les conséquences de l’explosion.