Création d’entreprise : comment établir un bilan prévisionnel ?

Le bilan prévisionnel est un tableau indispensable du business plan. Son élaboration est essentielle à la création d’une entreprise car les banques et les investisseurs l’exigeront pour évaluer la viabilité et la rentabilité de votre future société.
Le bilan prévisionnel est un tableau indispensable du business plan. Son élaboration est essentielle à la création d’une entreprise car les banques et les investisseurs l’exigeront pour évaluer la viabilité et la rentabilité de votre future société. Focus sur les moyens possibles pour établir un prévisionnel précis et qualitatif.

Bilan prévisionnel, de quoi parle-t-on ?

Il s’agit d’un document chiffré que beaucoup de professionnels appellent également plan financier ou prévisionnel financier. Il comporte des tableaux qui résument les hypothèses du projet. Le bilan prévisionnel est crucial pour déterminer le montant de financements nécessaires à la création de l’entreprise. Il permet aussi aux jeunes entrepreneurs de savoir en amont à quel point leurs affaires seront fructueuses. Souvent, le prévisionnel montre la rentabilité de la société sur une période de trois ans.

Les avantages d’établir un prévisionnel financier

Ce document professionnel apporte de nombreux avantages comme l’anticipation des éventuels problèmes de trésorerie. Il permet aussi de retravailler sans attendre sur des aspects spécifiques du projet si les résultats concernant les bénéfices à générer ne correspondent pas à vos objectifs. En outre, il est efficace pour mieux convaincre les investisseurs et définir de manière plus précise le montant des financements qu’il faut pour créer la société en question.

Comment construire un bilan prévisionnel ?

Pour la rédaction de votre plan financier, vous avez trois options qui ont leurs avantages et inconvénients respectifs. Premièrement, vous pouvez employer un logiciel de business plan. Il vous guidera de A à Z pour vous faciliter la tâche mais l’outil coûte plus de 100 €. La deuxième alternative consiste à faire appel à un expert-comptable ou un consultant qualifié pour s’occuper totalement de votre prévisionnel. Mais pour cela, il faudra vous plier à sa disponibilité et à ses tarifs qui sont souvent élevés. D’ailleurs, pour connaître les heures d’ouverture et de fermeture des agences spécialisées les plus proches de chez vous, vous pouvez vérifier sur https://www.horairesdouverture24.fr.

La troisième option est de vous occupez-vous-même de votre plan financier. En tant qu’auto entrepreneur réactif et responsable, vous devriez être capable de rédiger votre propre bilan prévisionnel. De plus, personne ne connaît mieux que vous les détails de votre projet. Le plus grand avantage de cette initiative est que vous n’aurez pas à dépenser de l’argent. En d’autres termes, vous aurez un bilan prévisionnel gratuit. Au niveau du temps, il faut compter entre 10 et 20 heures en fonction du projet. Il faut aussi avoir de très bonnes notions en fiscalité et en comptabilité. Les deux facteurs essentiels à prendre en compte pour l’élaboration du document chiffré sont :

  • Le chiffre d’affaires prévisionnel obtenu suite à une étude de marché approfondie et une analyse détaillée des activités des concurrents directs ;
  • Les dépenses prévisionnelles qui correspondent à toutes les charges que vous devrez dépenser pour lancer votre entreprise. Pour bien les évaluer, il faut identifier tous les besoins nécessaires pour pouvoir générer le chiffre d’affaires prévu et les dépenses nécessaires pour y parvenir. Dans cette section, vous devez notamment considérer les frais pour le local et les équipements (mobilier, ordinateurs, etc.), les ressources humaines et les matières premières.