Comment briefer au mieux une agence ou un graphiste freelance ?

Comment briefer au mieux une agence ou un graphiste freelance ?

Lorsque vous confiez la réalisation de vos supports de communication à une agence ou un graphiste freelance, la réussite de votre collaboration repose en grande partie sur le brief que vous lui remettez. En effet, ce document-clé permet d’établir vos objectifs, mais aussi vos attentes et vos exigences en matière de communication et d’identité visuelle : voici quelques conseils pour briefer au mieux une agence ou un graphiste freelance.

Brief créatif : quelles informations fournir à votre prestataire ?

Que vous souhaitiez faire réaliser des supports de communication print ou digitaux, le brief que vous transmettez à votre agence ou votre graphiste freelance doit obligatoirement contenir certaines informations essentielles.

Tout d’abord, vous devrez veiller à indiquer les objectifs de votre campagne de communication. Vous devrez également présenter votre cible marketing, ses caractéristiques et ses attentes en matière de communication visuelle.
Enfin, vous devrez livrer des critères purement techniques, qui concerneront directement le travail graphique à réaliser : quels sont le format et les dimensions souhaités pour votre flyer ou votre brochure ? Quels sont les différents éléments de l’identité visuelle de votre entreprise ? Autant d’informations qui permettront à votre graphiste de réaliser vos supports print et web dans les meilleures conditions possibles.
Enfin, n’oubliez pas de préciser les délais à respecter, en concevant un rétroplanning qui prévoira les différents allers-retours entre votre entreprise et son prestataire graphique.

Brief créatif : quelles spécificités pour vos supports print ?

La réalisation d’un support print, comme un flyer, une carte de visite ou encore un catalogue, doit répondre à des exigences spécifiques. Depuis le brief créatif jusqu’au fameux BAT (pour bon à tirer), vous devrez veiller à ce que le travail de votre graphiste ou de votre agence réponde bien à tous les critères établis dans le brief créatif.
En effet, la remise d’un bon BAT correspond à la validation du support print, juste avant son impression : toutes les corrections et modifications éventuelles doivent donc être réalisées en amont. Par ailleurs, privilégiez toujours les échanges écrits avec votre agence ou votre graphiste freelance. De cette façon, vous rendrez l’ensemble de vos consignes et de vos remarques aisément consultables et vous faciliterez le travail de votre prestataire.

Pour conclure, n’oubliez pas de consulter et de comparer les différentes offres sur le marché de l’impression : vous pourrez ainsi sélectionner un prestataire adapté à votre budget, qui sera en mesure de répondre à vos attentes.