5 conseils pour devenir graphiste ?

Vous souhaitez devenir graphiste ? Voici cinq conseils qui vous aideront à vous éclater dans votre métier. Mettez-les en application au plus vite, vous le ne regretterez pas.

1. Ne devenez pas esclave de vos clients

Lors de ses premières réalisations, le graphiste débutant est généralement chamboulé par des clients trop exigeants et indécis. Il faut sans cesse tout revoir depuis le début, rien ne va jamais. C’est un syndrome classique entre les attentes et le résultat. Il ne faut pas hésiter à dire NON de temps à autre. Après tout, c’est vous le professionnel, pas le client. Si ce dernier à son mot à dire, vous n’avez pas à tout accepter. C’est vous l’acteur de la réalisation du projet.

2. Soyez curieux de tout

Une exposition sur la danse près de chez vous ? Une vente de vases anciens à la salle polyvalente ? Un spectacle spécial troisième-âge ? Ce sont autant d’opportunités de vous ouvrir l’esprit sur des thèmes que vous ne connaissez pas nécessairement. Élargissez votre champ de connaissances en multipliant les sorties culturelles. C’est enrichissant et cela se ressentira dans votre travail, avec plus d’inspirations à la clé. Oubliez vos aprioris.

3. Ne comptez pas votre temps

N’ayez pas les yeux sur votre montre. Un graphiste peut gérer son temps très différemment d’un projet à l’autre. Certains travaux vous demanderont un investissement de temps très important pour mener à bien la réalisation. Voyez cela comme l’opportunité de prendre du plaisir dans votre exécution. Un travail de qualité, c’est un client content et de la satisfaction personnelle.

4. Effacez tout et recommencez

Il arrive de temps à autre, souvent au bout de plusieurs heures, qu’en prenant du recul sur la réalisation graphique en cours, l’on s’aperçoive que le résultat n’est pas exceptionnel. Dans ce cas, le mieux est de conserver quelques éléments graphiques puis de tout effacer. Repartir d’une page blanche permet de tout remettre au clair, d’y voir plus clair et de ne plus être prisonnier d’une création stérile et banale. N’ayez pas peur d’y recourir à temps, vous ne perdrez ainsi pas énormément de temps.

5. Prenez du plaisir

Enfin, prenez du plaisir à travailler. Ne voyez aucun travail comme une corvée, même si le thème n’est pas très intéressant et que le client est insupportable. Pour vous, c’est une expérience supplémentaire. Vous vous serez prouvé que vous êtes même capable de travailler sur un thème plat et avec un client désagréable. Et ça, tout le monde n’y arrive pas.